Caractéristiques

Ancêtre de nombreuses races modernes comme le Caniche, le Briard ou le Griffon, le Barbet est le chien d'eau français. Autrefois utilisé comme auxiliaire du chasseur ou comme compagnon du marin pour le rapport en mer, le Barbet fut victime de désaffection après la Première Guerre mondiale. Cela faillit entraîner sa disparition. Le Barbet Club Suisse s'efforce depuis le milieu des années 90 de reconstituer son cheptel.

 

Le Barbet est un chien de taille moyenne (58 cm à 65 cm pour un mâle, 53 cm à 61 cm pour une femelle) caractérisé par une épaisse toison laineuse et frisée, parfaite protection contre le froid et l'humidité. Son poil forme une barbe au menton d'où le nom donné à cette race. Sa robe unicolore est très variée (noire, grise, marron, fauve, sable, blanche) ou plus ou moins panachée.

 

Très puissant, rustique, vigoureux, résistant au froid et à l'humidité, le Barbet aime l'eau et nage très bien. Son odorat est très bon. D'un caractère équilibré, jamais agressif, doux, il est un compagnon affectueux.

 

Le Barbet vit bien en ville mais il ne faut pas le laisser enfermé seul. Des sorties régulières sont indispensables. Il supporte mal la chaleur à cause de son pelage épais. Le poil peut se masser en plaques s'il n'est pas régulièrement démêlé.

 

Le Barbet est l'un des chiens les plus intelligents qui soient, très présent, toujours en verve, astucieux et futé. Il n'est ni agressif, ni peureux, c'est un animal sociable très attaché à ses maîtres.

 

Il possède une bonne faculté de jugement en ce qui concerne son entourage et sait profiter de la moindre faiblesse de son maître; c'est pourquoi il convient de lui procurer une éducation ferme dès son plus jeune âge pour ne pas se faire dominer. Le côté joueur et espiègle du Barbet fait aussi de lui un candidat aux épreuves d'agility. En outre il peut être formé comme chien guide d'aveugle et chien de thérapie.